magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bandes riveraines: délai repoussé pour se conformer à la règlementation
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
CHRONIQUEURS / L'Agora
Daniel Nadeau Par Daniel Nadeau

Mercredi, 29 janvier 2020

Le monde selon Trump


Donald Trump a réinventé la façon de faire de la politique aux États-Unis. Il a repoussé plus loin les frontières de l'acceptable et de l'inacceptable. Il a un style qui combine à la fois de l'imprévisibilité et de l'improvisation dans une liste de déclarations-chocs qui distillent à des auditoires conquis et quasi comparables à de fervents religieux.

 Imprimer   Envoyer 
crédit photo: flickr; Donald Trump

Quotidiennement, le fil twitter de Donald Trump s'active en faisant état des humeurs et des états d'âme du président des États-Unis d'Amérique. On peut y lire les dernières nouvelles selon Trump où adversaires et enjeux sont définis dans leur plus simple expression.

Ces dernières semaines, l'intérêt pour ce personnage singulier s'est accru puisque Donald Trump fait l'objet d'un processus de destitution initié par le Congrès américain majoritairement démocrate et on sait d'avance que cela sera stoppé au Sénat qui lui, est majoritairement républicain. Républicain contre démocrate. Trump contre l'élite médiatique et intellectuelle. Des États-Unis divisés entre grandes villes et zones rurales, entre le Sud et le Nord comme jadis. Mais que pensent les Américains de tout ce cirque ?

Les gens de Palm Beach

Je suis toujours étonné du fossé qui existe entre ce que l'on peut lire sur ce que pensent les Américains dans nos médias de ce que disent ces mêmes Américains lorsque nous les rencontrons en chair et en os dans leur pays. Il faut dire que nous n'avons pas la prétention de dire que nous avons mené une étude objective sur la question. Par ailleurs, nous avons rencontré des Américains dans un État en particulier soit celui de la Floride.

Au fil des ans, je séjourne toujours quelques mois en début d'année dans le comté de Palm Beach en Floride. C'est dans ce lieu que je rencontre d'authentiques Américains alors que je m'adonne à mon sport préféré qu'est le golf ou que je les croise dans un restaurant ou dans un bar lors d'un 5@7. Règle générale, les Américains que je rencontre ne parlent pas de politique. Ce ne fut pas le cas cette année. Il semble y avoir une recrudescence d'intérêt pour la politique. À plus d'une occasion, des Américains rencontrés au hasard nous questionnaient sur ce que nous pensions en tant que Canadiens de leur président. Notre réponse était invariablement la même, nous en pensions peu de choses, car nous disions ne pas avoir d'opinion sur la politique intérieure américaine. Ce n'est pas parce que c'était vrai, mais il apparaissait incongru pour nous de dire aux Américains quoi penser de leur président. Après tout, Donald Trump c'est leur président pas le nôtre. Nous, nous avons Justin pour épancher nos besoins de discourir sur la politique.

Un président apprécié malgré tout

Alors que le procès en destitution de Trump faisait rage au Sénat, peu de gens ont abordé cette question. Ils étaient plutôt préoccupés par les problèmes avec l'Iran et les négociations avec la Chine. Les gens que nous avons croisés étaient d'origines diverses, d'âges différents et il y avait des hommes, des femmes, des jeunes et des moins jeunes. Tous convenaient que le président Trump était différent de tous ceux qui ont occupé le poste auparavant. Ils éprouvaient une certaine gêne devant de nombreux comportements de leur président, néanmoins, ils étaient nombreux à se féliciter de la bonne tenue de l'économie américaine. Pour plusieurs d'entre eux, Donald Trump, et c'est plus qu'un slogan, a redonné a l'Amérique sa grandeur en mettant au pas les Chinois et même nous les Canadiens. Pour ces Américains, l'économie fait foi de tout et ils donnent crédit à Donald Trump pour la bonne tenue de l'économie.

Ils sont aussi nombreux à croire que le reste c'est-à-dire le procès en destitution n'est qu'une chicane de politiciens. Pas un seul interlocuteur ne nous a parlé des règles de justice enfreintes par Trump dans l'affaire de l'Ukraine. Ils étaient plutôt d'avis que cela n'était que de la petite politique entre démocrates et républicains. Certains qui ne sont pas des sympathisants de Trump, loin de là, ont trouvé à redire sur cette volonté des démocrates de faire comparaitre leur président devant le Sénat pour le destituer. Ils sont d'avis que c'est de la petite politique partisane et que les démocrates auraient dû attendre l'élection qui vient en novembre cette année pour débattre de cette question.

Ce panorama d'opinion d'Américaines et d'Américains rencontrés au hasard durant notre séjour en Floride n'est pas représentatif de quoi que ce soit. Il ne fait que donner une coloration particulière à notre vision de la politique américaine. Il semble vraiment exister un fossé entre l'opinion des experts et des spécialistes et celle de la population rencontrée au hasard. Ce qui devrait nous inciter à la prudence quant au résultat de l'élection à venir à la présidence américaine.

Donald Trump

Donald Trump a réinventé la façon de faire de la politique aux États-Unis. Il a repoussé plus loin les frontières de l'acceptable et de l'inacceptable. Il a un style qui combine à la fois de l'imprévisibilité et de l'improvisation dans une liste de déclarations-chocs qui distillent à des auditoires conquis et quasi comparables à de fervents religieux. Les rassemblements de Trump sont quelque chose, un véritable phénomène. Le rapport à la vérité de Trump est malléable. Il peut dire une chose et son contraire dans un même discours. Dire le contraire de ce qu'il a affirmé la veille et personne n'y trouve à redire.

Il s'est bâti une armure de président qui repose sur des idées simples : la croissance économique et la création d'emplois, l'impact désastreux et néfaste des accords commerciaux dont celui avec le Canada et le Mexique, le désengagement américain dans le monde à la faveur de la politique intérieure américaine (l'Amérique d'abord) et bien sûr la fin de l'immigration illégale aux États-Unis. Tout cela dans un style inédit ou les quolibets et les insultes à l'endroit de ces opposants se multiplient en particulier contre les médias fake news.

Vous savez quoi, ça marche. Trump a réussi à imposer ses thèmes et ses lubies à l'Amérique. Malgré la guerre que lui livrent les médias, Donald Trump a réussi à imposer sa réalité alternative aux Américains et à faire de sa vision celle qui domine dans l'espace public américain. Pas étonnant dans ce contexte que le branding trumpien soit l'idéologie triomphante de cette époque.

Rafael Jacob et Trump

Le politologue Rafael Jacob vient d'ailleurs de publier un livre chez Robert Laffont : Révolution Trump dans lequel il trace le portrait de Donald Trump. Lisons-le : « Plus qu'un républicain ou qu'un conservateur, Donald Trump donne un électrochoc au système politique américain - et avant tout au Parti républicain - en y réintroduisant une combinaison de populisme et de nationalisme qui n'avait pas été mise de l'avant de la sorte par un leader national depuis un siècle. Alors que les dernières décennies en politique américaine ont largement opposé deux camps idéologiques relativement clairs - une gauche défendant l'intervention de l'État et la protection des groupes historiquement marginalisés face à une droite défendant le libre marché et les valeurs traditionnelles -, Trump vient chambouler les cartes. Le populisme se veut une défense des gens ordinaires - du peuple - contre les élites. Pour Trump, il s'agit principalement des élites politiques, médiatiques et, dans une moindre mesure, financières.

Le nationalisme, quant à lui, incarne une défense de la souveraineté et de la fierté nationales - le pouvoir de l'État-nation face aux institutions internationales. Ce sont les intérêts et l'autonomie du pays qui doivent primer, surtout dans un contexte de mondialisation accrue - d'où le slogan "L'Amérique d'abord" ("America First"). Ce faisant, Trump emprunte des idées traditionnellement associées à la fois à la gauche (par exemple le protectionnisme commercial, visant à défendre les emplois des ouvriers aux États-Unis au détriment du commerce international) et à la droite (par exemple l'imposition de restrictions sur l'immigration, visant à maintenir l'héritage culturel des États-Unis). Comme aucun de ses pairs avant lui, Trump se joint régulièrement à la foule de ses rallies en chantant » Rafael Jacob, Révolution Trump, Montréal, Éditions Robert Laffont, 2020, emplacement 450, livre électronique).

C'est le monde selon Trump...


Vieux Clocher 2 oct 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
L’histoire des autres

L’histoire des autres
Être responsable ou payer… La rentrée parlementaire et la pandémie

Être responsable ou payer… La rentrée parlementaire et la pandémie
Café William Spartivento septembre 20
NOS RECOMMANDATIONS
Non, non…en quelques mots seulement!

Non, non…en quelques mots seulement!
Sur le fil... à La semaine des 4 Julie

Sur le fil... à La semaine des 4 Julie
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Hyundai Sherbrooke sept 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Domino's Pizza 10 septembre 2020
 
François Fouquet
Lundi, 21 septembre 2020
Non, non…en quelques mots seulement!

Jacinthe Dubé 5 juin20
Concours  Vieux-Clocher Phil Roy sept 2020
Pro-Gestion Estrie obtient un appui financier pour la relance Vendredi, 18 septembre 2020
Pro-Gestion Estrie obtient un appui financier pour la relance
Dialoguer pour mieux vivre ensemble Par Anita Lessard Samedi, 19 septembre 2020
Dialoguer pour mieux vivre ensemble
Non, non…en quelques mots seulement! Par François Fouquet Lundi, 21 septembre 2020
Non, non…en quelques mots seulement!
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous