Hyundai Sherbrooke mai 2021
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 13 mai
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe en Estrie
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
Hyundai Sherbrooke mai 2021
CHRONIQUEURS / L'Agora
Daniel Nadeau Par Daniel Nadeau

Mercredi, 28 avril 2021

L’entrepreneur au grand cœur



 Imprimer   Envoyer 

Vendredi soir dernier, la Chambre de commerce et d'industrie de Sherbrooke en collaboration avec la Chambre de commerce régionale de l'Estrie a tenu en mode virtuel le 34e Gala reconnaissance ou les entrepreneurs et gens d'affaires de notre région ont vu leur contribution remarquable à notre développement économique, social et culturel être soulignée. Cela est bienvenu. On réussit à sortir de la grisaille actuelle pour rappeler que nous sommes toujours vivants comme l'a dit le Grand Estrien de cette année, monsieur Gilles Blais, président de Précigrafik. Quelques remarques sur le succès de fiers représentants de notre communauté d'affaires en temps de pandémie.

Le Gala reconnaissance ; une affaire de résilience

La soirée du 34e Gala reconnaissance a été tenue une année plus tard. L'édition de cette année était celle qui a dû être reportée et qui devait se tenir le printemps dernier. La pandémie a obligé les autorités de la Chambre de commerce et d'industrie de Sherbrooke à reporter l'événement. Lorsque le choix s'est arrêté sur le mois d'avril 2021, on croyait bien que l'on pourrait tenir l'événement en présence des gens. Malheureusement, les conditions sanitaires actuelles ont empêché de réunir les gens d'affaires pour leur Gala. C'est pourquoi l'événement a été tenu de façon virtuelle. Malgré quelques petits pépins techniques, ce fut une réussite. On doit être reconnaissant aux organisateurs de notre chambre de commerce d'avoir décidé de tenir l'événement même en mode virtuel. Cela a fait du bien et a permis de mettre en valeur des femmes et des hommes qui tiennent notre économie à bout de bras et qui doivent affronter des circonstances qui viennent alourdir la gestion des entreprises. Outre les enjeux sanitaires, les enjeux financiers sont majeurs. Il faut donc remercier toute notre communauté d'affaires qui tient le phare malgré ce temps trouble et qui continue à avoir des projets et de belles réalisations.

Des lauréats méritants

EntrepriseLors du Gala reconnaissance de nos chambres, on veut mettre en valeur les entreprises les plus méritantes de notre région en fonction de critères spécifiques comme la gestion des ressources humaines, la stratégie marketing, la gestion des ressources financières et matérielles et la capacité d'atteindre des objectifs spécifiques. Un jury présidé cette année par Me Marylin Paré, qui pratique à son propre compte chez MPA, a retenu les différents lauréats. Pour madame Louise Bourgault, vice-présidente et directrice générale de la Chambre de commerce et d'industrie de  Sherbrooke, l'âme dirigeante de cet événement, le Gala reconnaissance est une belle occasion pour célébrer l'entrepreneuriat et l'innovation.

L'Estrie est une terre d'innovation peuplée d'entrepreneurs de talents. On est fier de nos entrepreneurs et de notre région. Incidemment, Louise Bourgault et notre chambre de commerce sont en nomination pour le prix leadership Jean-Paul Létourneau de la Fédération des chambres de commerce du Québec. L'année dernière, notre chambre s'est vue décerner le prix de la Chambre de l'année. Il faut dire qu'elle peut compter sur la complicité et le dynamisme de son président Réjean Caouette. Beau travail, madame Louise Bourgault et monsieur Roger Caouette.

Cette année, le Gala reconnaissance a honoré des entreprises de plusieurs secteurs, dont le secteur culturel et social ainsi que ceux du commerce et de l'industrie. Une ribambelle de belles entreprises comme La République démocratique du Jambon, la Libellule de Keila et Véro, entosystem, le groupe Véronneau, le Théâtre Granda, le Musée de la nature et des sciences inc., la firme EXP inc., le Groupe CGI, AMR assurances multi-risques, Productique Québec. Des mentions ont été décernées au Groupe Véronneau, à Entosystem, à Bravad, au Groupe De La Fontaine inc., à Albert Groupe conseil, au Groupe Grandmont, à Classcraft studio inc., à l'Orchestre symphonique de Sherbrooke et à l'Associaion sportive des jeunes handicapés de l'Estrie. De belles entreprises qui nous rendent fiers d'appartenir à la belle grande région de l'Estrie. Félicitations à tous les lauréats et à toutes les lauréates ! Sans oublier le grand Estrien de cette année, le président du groupe Précigrafik, Gilles Blais. Une belle aventure que celle de cette entreprise et de son président dans notre région. Jamais, nous n'aurions être plus fier de la nomination du Grand Estrien, car Gilles Blais est un Grand Estrien dans tous les sens du terme.

Le Grand Estrien

EntrepriseJe considère Gilles Blais comme une connaissance d'affaires avec lequel j'ai nourri depuis plus de 30 ans des relations amicales. Mon entreprise travaille depuis sa fondation en 2000 avec cet imprimeur qui est pour moi l'un des meilleurs en région et au Québec. J'ai connu Gilles Blais à ses débuts puisque j'étais déjà client à l'imprimerie Gauvin, imprimerie qu'il a achetée à cette époque en se lançant dans l'impression de chèques et de formules d'affaires. Gilles est un entrepreneur dynamique qui a su flairer les occasions favorables du marché et faire grandir son entreprise dans un secteur difficile et qui de nos jours est trop souvent mis à mal en lien avec nos préoccupations environnementales. Gilles Blais a su relever avec brio ces défis et il s'est impliqué partout dans son secteur pour faire avancer la cause environnementale dans l'industrie des imprimés. Il a donné l'exemple en devenant la première entreprise de son secteur carboneutre. Précigrafik s'est aussi distingué par la très grande qualité de son service clientèle. Pour Gilles Blais, il n'y a pas de petits ou de gros clients, mais des clients qui sont tous aussi importants les uns que les autres. Non seulement cette vision est celle de Gilles, mais il s'est efforcé de la transmettre à tous les membres de son équipe. Si bien que cela est devenu une culture d'entreprise.

Parlant de son équipe, Gilles a su mettre en place une culture de respect envers ses employés. Il règne dans son entreprise un climat de collaboration qui témoigne de ce trait de culture de Précigrafik. Avec un tel bilan comme entrepreneur, Gilles Blais aurait pu s'assoir sur ses lauriers et contempler ses succès en affaires. Ce n'est pas ce que Gilles a choisi. Comme individu, il s'est impliqué socialement et auprès des jeunes entrepreneurs. Il voulait redonner au suivant. Gilles Blais dans une allocution bien sentie a rappelé lors de la remise de son prix que l'entrepreneuriat ce n'est pas une destination, mais un voyage. Il a affirmé que le plus important c'est d'être bien entouré et de pouvoir compter sur une solide équipe. Il s'est dit un homme choyé par ses parents, sa famille, ses deux filles Lauréanne et Amélie et ses collaborateurs de tous les jours

Plus de plaisir à donner qu'à recevoir

Gilles a aussi affirmé qu'il y avait plus de plaisir à donner qu'à recevoir dans la vie. Des mots qui résonnent et qui témoignent bien de l'humilité et de la bienveillance de ce chef d'entreprise. Je cite cet extrait de l'allocution de Gilles Blais qui mérite notre réflexion commune en ce temps de pandémie : « Être entrepreneur c'est aussi redonner aux autres. Des valeurs comme la générosité, l'entraide et la solidarité sont le plus grand héritage que j'ai reçu de mes parents. Je me suis efforcé de redonner au suivant. Vous savez j'ai compris qu'il y avait beaucoup plus de plaisir à donner qu'à recevoir. J'en ai pris particulièrement conscience quand j'ai présidé en 1995 et 1996 la campagne de Centraide Estrie et aussi avec mon implication à la Fondation Rock Guertin. Ces engagements m'ont fait découvrir l'importance de venir en aide à la population. Là, j'ai vu le chemin que nous avions à parcourir collectivement pour réduire les inégalités et pour venir en aide à celles et à ceux qui avaient été moins chanceux que moi dans leur vie. Cela m'a marqué à jamais. Cette expérience m'a convaincu que pour partager la richesse, il fallait commencer par la créer. D'où mon intérêt pour soutenir les jeunes entrepreneurs notamment dans l'accélérateur d'entrepreneur Espace inc et aussi pour contrer le décrochage scolaire et enfin pour venir en aide aux personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale en présidant des campagnes de financement pour l'APAM Estrie. »

Rien à ajouter, sinon que de dire que cet entrepreneur à succès bien de chez nous, cet homme modeste, cet homme de famille mérite amplement l'honneur qui lui a été fait d'être nommé Grand Estrien du 34e Gala reconnaissance Estrie de la Chambre de commerce et d'industrie de Sherbrooke. Pour moi cependant Gilles Blais sera d'abord et avant tout l'entrepreneur au grand cœur...



Coop Funéraire arrangements oct 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Printemps politique?

Printemps politique?
Écouter la science? Vraiment!

Écouter la science? Vraiment!
NOS RECOMMANDATIONS
Bilan COVID-19 du 5 mai

Bilan COVID-19 du 5 mai
Estrie en «zone rouge» : explication de cette prise de décision

Estrie en «zone rouge» : explication de cette prise de décision
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Coop Funéraire arrangements oct 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Boucherie du terroir B nov 2020
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 12 mai 2021
Printemps politique?

François Fouquet
Lundi, 10 mai 2021
Je + je n'égale pas nous

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Une belle reconnaissance pour DE LA FONTAINE Par Maxime Grondin Mercredi, 5 mai 2021
Une belle reconnaissance pour DE LA FONTAINE
Estrie en «zone rouge» : explication de cette prise de décision Par Maxime Grondin Lundi, 10 mai 2021
Estrie en «zone rouge» : explication de cette prise de décision
12 millions investis pour rénover l’édifice Expo-Sherbrooke Par Maxime Grondin Vendredi, 7 mai 2021
12 millions investis pour rénover l’édifice Expo-Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut