Zoo voyage autour du monde 2020
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Sherbrooke se prépare pour des pluies abondantes
 
AFFAIRES & JURIDIQUE
Affaires & juridique
Entreprises d’ici
Accueil
AFFAIRES & JURIDIQUE / Affaires & juridique
Anita Lessard Par Anita Lessard

Mardi, 16 juin 2020

Un fonds pour les entreprises en milieu rural



 Imprimer   Envoyer 

La crise sanitaire a démontré que les communautés vivant en milieu rural ont des réalités souvent fort différentes que leurs contreparties urbaines. Les besoins sont donc différents et la réponse gouvernementale à ceux-ci doit être ajustée en conséquence.

Ainsi les entrepreneurs faisant affaire en milieu rural ont des défis particuliers à affronter depuis le début de la pandémie. Les pertes financières des derniers mois, cumulées avec les dépenses substantielles pour redémarrer les affaires, alors que la clientèle desservie a coupé dans ses dépenses. L'approvisionnement plus difficile, les grandes distances à parcourir, l'équipement de protection à se procurer, sont des exemples de la charge financière qu'ont à assumer les entreprises installées en secteur rural.

La députée de Sherbrooke et secrétaire parlementaire de la ministre du Développement économique et des Langues officielles à l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, Élisabeth Brière, garde un œil attentif aux nombreux besoins exprimés par la communauté d'affaire. Dans le contexte actuel, le gouvernement canadien essaie d'ajuster et d'adapter ses programmes d'aide économique avec son plan d'intervention.

« Depuis le début de la pandémie je suis en mode ‘'terrain''. J'ai appelé les SADC, les chambres de commerce, les associations touristiques régionales, pour entendre c'était quoi leurs réalités, ce qu'ils vivaient, c'était quoi leurs enjeux et préoccupations. Tout ce qu'on entend depuis le début nous permet de déployer les meilleurs programmes possibles », explique Mme Brière.

Elle précise que plusieurs secteurs comme le tourisme n'avait pas eu accès aux programmes mis en place au début de la crise parce qu'il s'agit d'une industrie saisonnière. Avec la saison estivale à nos portes, plusieurs de ces entreprises se voyait exclues et en grande difficulté financière si on ne corrigeait pas le tir rapidement. C'est pourquoi le programme FARR (Fond d'Aide et de Relance Régionale) a été mis en place ces derniers jours. Avec l'assistance des SADC (Société d'Aide au Développement des Collectivités) et des CAE (Centres d'Aide aux Entreprises), les 71,3M$ du fonds seront disponibles pour aider ces joueurs clé de l'économie locale à se garder la tête hors de l'eau.

« Le programme FARR offre des liquidités pour leur fonds de roulement. Pour tout le grand territoire de l'Estrie on parle 6,358 000$ et ça c'est réparti entre les 6 SADC de la région. On a déjà aidé plusieurs petites entreprises; ça commence à être de plus en plus utilisé », se réjouit la députée de Sherbrooke.

Avec cet appui, les SADC et CAE pourront ainsi offrir des prêts à des conditions avantageuses pour les fonds de roulement et de l'aide-conseil spécialisée, en plus de financer des projets de développement économique local. Ils mettront à profit leurs services de proximité et leur expertise, pour aider les entrepreneurs et les communautés rurales à relever les défis liés à la COVID-19. Le remboursement de ces prêts sera redirigé vers ces mêmes organisations, leur offrant l'opportunité de remettre cet argent dans les projets de la communauté qu'ils desservent.

Élisabeth Brière se dit bien consciente que certains réajustements pourraient être nécessaires pour être au diapason des communautés et arriver à bien répondre aux besoins exprimés. « Notre objectif premier c'est d'être là pour aider directement dans les entrepreneurs. »

 


Hyundai Sherbrooke Kona juillet 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Laser Game Evolution : le défi de ramener la clientèle

Laser Game Evolution : le défi de ramener la clientèle
Mangeons local plus que jamais! a son application

Mangeons local plus que jamais! a son application
NOS RECOMMANDATIONS
Laser Game Evolution : le défi de ramener la clientèle

Laser Game Evolution : le défi de ramener la clientèle
Lydiane St-Onge : Ambassadrice du tourisme local

Lydiane St-Onge : Ambassadrice du tourisme local
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Geneviève Hébert députée juillet 2020
 
Me Michel Joncas
Jeudi, 23 juillet 2020
À qui la faute?

Jacinthe Dubé 21 juillet 20
Zoo voyage autour du monde 2020
La terre plate, le masque et la peur Par François Fouquet Lundi, 3 août 2020
La terre plate, le masque et la peur
La stabilité de l'élan Par Jérôme Blais Mercredi, 29 juillet 2020
La stabilité de l'élan
La fonte du pergélisol; c'est du sérieux Par Yves Nantel Mardi, 28 juillet 2020
La fonte du pergélisol; c'est du sérieux
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous