Radio-Canada Info
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  La ville de Sherbrooke tiendra se vente d'immeubles pour défaut de paiement
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
SANTÉ ET BEAUTÉ / Santé et Beauté
Diex recherche Par Diex recherche

Mercredi, 25 novembre 2015

Diabète 101



 Imprimer   Envoyer 

Au Québec, plus de 10 % de la population vit avec le diabète. Parmi ce pourcentage, une grande part ne connait même pas sa condition. Chez Diex Recherche, nous nous intéressons plus particulièrement au diabète de type 2, étant donné qu'il représente 90 % des cas de diabète.

Précisément, qu'est-ce que le diabète?

Si l'on veut décrire le diabète très brièvement, commençons par observer le rôle de l'insuline. Cette hormone, sécrétée par le pancréas, a pour fonction de réguler le taux de glucose (sucre) dans le sang pour qu'il se rende dans les cellules de l'organisme et ne reste pas en circulation. Lorsque le pancréas n'arrive pas à évaluer le taux de glucose ingéré, il ne peut pas libérer la quantité d'insuline appropriée. La production d'insuline par les cellules du pancréas peut être insuffisante et chez d'autres, l'insuline produite n'accomplit pas bien son travail; on parle alors de résistance à l'insuline. Conséquence : le glucose s'accumule dans le sang, entrainant une hyperglycémie. Cet état s'accompagne d'une grande fatigue et d'un danger pour les organes.

Le diabète de type 2 n'est pas présent à la naissance; celui-ci se développera plus tard, souvent après 40 ans, mais il n'est plus rare de voir des cas chez des gens plus jeunes. La maladie n'apparait pas du jour au lendemain par contre! En fait, les symptômes seront déjà présents plusieurs années avant le diagnostic la plupart du temps.

Le diabète peut mener à d'autres maladies. Parmi les complications possibles se trouvent les maladies rénales ou cardiovasculaires, la perte de vue, ou même certaines formes de cancer.

Le diabétique, il fait quoi alors?

En premier lieu, la personne malade devra porter attention à son alimentation. L'apport en glucide sera contrôlé afin de maintenir une glycémie stable. De plus, la pratique d'activité physique s'intègrera au quotidien du diabétique. Si ces deux actions ne suffisent pas à traiter les symptômes, un médicament oral sera ajouté. Toutefois, ces médicaments peuvent ne pas avoir les effets escomptés. Dans pareil cas, la prise d'insuline sera parfois prescrite comme ajout au traitement ou un deuxième médicament oral sera ajouté.

Voici quelques affirmations que vous avez surement déjà entendues par monsieur et madame Tout-le-monde :

« C'est tellement sucré, je vais faire une crise de diabète! »

Ce n'est pas vrai, mais ce n'est pas tout à fait faux non plus. Le diabète n'est pas causé par une alimentation trop sucrée. En fait, une alimentation riche en sucre et en gras peut causer un surplus de poids, et ainsi augmenter les risques de diabète.

« Je ne peux pas manger un morceau de ton gâteau, je suis diabétique. »

Les personnes souffrant de diabète doivent contrôler leur consommation de sucre, mais ça ne veut pas dire qu'ils doivent l'exclure complètement de leur alimentation. Il en est de même pour la consommation de boissons alcoolisées qui ont, elles aussi, une forte teneur en sucre. Attention : lorsqu'il est question de sucre, on parle ici de glucides rapides et lents. Ceux-ci sont présents dans les sucres de table, les bonbons, aliments et boissons sucrées, de même que dans les fruits, jus de fruits, céréales, pâtes, riz, légumineuses, pomme de terre, etc.

« Il y a des diabétiques de type 2 dans ma famille, c'est certain que je vais en faire... »

Les dés ne sont pas jetés, il ne faut pas croire que cette condition est inévitable. Même si le diabète est présent dans votre historique familial, il est possible de ne pas en souffrir. Ayez un mode de vie sain, portez attention à votre alimentation et pratiquez des sports. Ainsi, vous réduirez grandement les risques d'apparition de la maladie.

« Tu fais de l'hypoglycémie? Tiens, prends ma [insérez votre chocolat préféré]. »

Alerte à la mauvaise idée! Les gras présents dans le chocolat causent une absorption plus lente et moins efficace des sucres dans l'organisme. De plus, une barre chocolatée est tellement sucrée qu'elle risque de faire passer l'état d'un diabétique d'hypoglycémique à un stade d'hyperglycémie! Il faut alors choisir des glucides ayant d'autres bénéfices nutritifs, puisqu'ils ont l'avantage de fournir de l'énergie de manière progressive, en plus d'être une source de vitamines, de fibres et de minéraux.

Exemples de sources de glucide recommandées :

  • Une cuillère à soupe de miel;
  • Des légumes et des fruits;
  • Un produit laitier;
  • Des légumineuses;
  • Des produits céréaliers à grains entiers.

« Comment ça, tu es diabétique? Tu es si mince! »

Oui, l'obésité et le diabète ont un lien commun. Mais ça n'implique pas forcément qu'un ne vient pas sans l'autre! L'obésité peut résulter d'une sédentarité ainsi que d'une alimentation riche en sucre et en gras. Par la suite, ce style de vie augmente les risques de développer un diabète de type 2. Toutefois, cette maladie n'est pas toujours synonyme d'une mauvaise alimentation. Une personne peut avoir certaines prédispositions augmentant les risques de souffrir du diabète. Voilà pourquoi il ne faut pas se fier seulement au chiffre indiqué par la balance.

Malheureusement, il n'y a toujours pas de traitement en mesure d'enrayer complètement la maladie. La prise de médicaments et un mode de vie particulier arrivent toutefois à contrôler les symptômes de manière satisfaisante. Cependant, il a été découvert dans les dernières années les bienfaits de la chirurgie bariatrique : celle-ci peut stopper le diabète durant un certain temps. Découverte surprenante qui annonce peut-être des percées médicales, qui sait?


Écoloboutique sept 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Les étirements, un essentiel à l'entraînement?

Les étirements, un essentiel à l'entraînement?
Être un aîné en santé

Être un aîné en santé
FQDC Campagne corporative aout 2020
NOS RECOMMANDATIONS
Un scientifique de l'Université Bishop's publié dans la revue Nature

Un scientifique de l'Université Bishop's publié dans la revue Nature
De bons skis, à bon prix, et fabriqués ici

De bons skis, à bon prix, et fabriqués ici
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Hyundai Sherbrooke sept 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Radio-Canada Info
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 4 septembre 2020
Les étirements, un essentiel à l'entraînement?

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Concours  Vieux-Clocher Phil Roy sept 2020
Un scientifique de l'Université Bishop's publié dans la revue Nature Mercredi, 16 septembre 2020
Un scientifique de l'Université Bishop's publié dans la revue Nature
Fermeture de l'usine Kruger de Brompton Lundi, 14 septembre 2020
Fermeture de l'usine Kruger de Brompton
Soupe au lait Par François Fouquet Lundi, 14 septembre 2020
Soupe au lait
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous